Mon voyage énergétique

Il y a trois ans, j'ai commencé à faire le vide matériel, me détacher de tous ces objets dans mon habitat. Tous ces objets avaient une empreinte énergétique de celui qui me l'avait offert ou donné. Ces objets je les ai collecté durant 32 ans, les cartons de photos souvenir, des bijoux, des vêtements. Je me suis mise à observer mon habitat, à chaque repas je contemplais mon intérieur. Et je me posais une seule et unique question : Est-ce vraiment utile?

J'ai donc dédié une pièce où chaque soir je prenais un objet et me posait cette unique question. Et tout s'est enchainé, j'ai commencé à déballer toutes mes affaires de mes placards en me posant à chaque fois cette même question. Et j'ai donné avec le coeur tous ces objets, vêtements, bijoux.... en me rendant compte que chaque jour en vivant l'instant présent, on a besoin de rien, juste des 3. Oui par exemple pour les vêtements j'ai vite appliqué le rituel des "3" (un vêtement que l'on porte, un qui sèche et un au sale) et savoir faire plaisir à chaque changement de saison. Mais en mettant un point d'honneur au "beau" et à l'harmonie des couleurs que je porte. Je me suis rendue compte que ma garde de robe était grise, sombre, noir... et que cela influait également sur moi et mon énergie. J'ai banni de ma vie tous les objets en plastique et n'est porté attention qu'à des matières tels que le bois ou le métal pour m'entourer.

J'ai côtoyé de ce fait les déchèteries et j'ai été écoeurée de voir tous ces objets plastiques enfouis dans la terre, au sein même de notre belle planète. Des containers entier de jouets, de bâches plastiques et d'objets en tout genre dont on ne se sert plus, tout ceci enfoui dans la terre. Cela m'a laissé sans mots en contemplant notre manière de consommer : "toujours plus, toujours mieux" mais à quel prix. Je me suis également fait la réflexion que notre habitat nous le vidons entièrement seulement au moment où nous quittons ce monde, lors de notre décès. Mais si on opère ce "démantèlement" comme j'aime l'appeler en pleine conscience, on prend conscience de tous ces mécanismes d'achat et de collecte. Ma vie se résume à ce jour à 2 sacs de voyage, je ne possède plus rien, j'ai seulement avec moi l'essentiel et le "temps" de vivre et d'être chaque jour dans l'instant présent et la pleine conscience.

 

J'ai ensuite commencé à m'intéresser à mes chevaux où j'achetais mille et un produits de soins, ou couverture, licol.... Alors que ce cheval lorsque l'on respecte ces besoins primaires, il n'a besoin de "Rien". 

La simplicité est donc apparu comme une évidence, pour devenir moi-même, cette âme dans ce corps physique et laisser place à l'Amour et à la spontanéité. Tous ces objets autour de moi m'empêchaient d'être moi-même, j'étais toujours à la course après le temps, à ranger, déballer, nettoyer... Je me suis même surprise à être Madame "Boite à boite" où je rangeais soigneusement mes souvenirs "Au cas ou" mais "Au cas ou quoi? lorsque tu vis l'instant présent, tu vis ici et maintenant.

Ce vide matériel m'a ouvert les portes à l'énergie et celui de L' Amour inconditionnel car j'ai fait recirculer toute l'énergie de ces objets et j'ai donné avec le coeur sans rien attendre en retour (aux associations, aux SPA, à mon entourage, amis, famille...). Rien que de savoir que ca allait créer des sourires et de la joie me remplissait le coeur.

 

Tout ceci m'a amené à me connecter d' âme à âme, je me souviens très bien d'un diner avec un ami au restaurant où j'ai pu ressentir la connexion dans la pupille de l'autre et où nos âmes se sont connectées. Quel phénomène époustouflant pour moi. Réussir à voir une personne de l'intérieur et percevoir son coeur! Ce même ami m'a fait redécouvrir à nouveau mon âme d'enfant que j'avais perdu depuis si longtemps.

Cela m'a beaucoup touché de ressentir ces sensations, j'ai pu ressentir de nouveau ces sensations lors d'une formation avec une formatrice en Yoga du rire qui elle aussi était d'une simplicité et d'une sagesse bienveillante.

Ces connexions m'ont fait prendre conscience que tout ce superflu (objets, vêtements, maquillage....) m'avait ôté de ma capacité à communiquer d' âme à âme. Le cheval lui m'a permis de redécouvrir ce "don" que nous avons tous en nous en étant enfant, simple et insouciant. Mon nouveau terrain de jeu était devenu la nature.

J'ai travaillé pendant de longs mois sur mes blessures (Rejet, Abandon, Humiliation, Trahison, Injustice) pour les accepter  et les libérer. J'ai également utilisé la méthode "Ho Oponopono" où je suis entrée en contact avec mon petit enfant intérieur pour le rassurer comme aurait fait une mère. Cela a purifié mon corps de toutes ces blessures du passé et de mes mémoires cellulaires afin de laisser place à cette nouvelle "Mary".

 

J'ai donc continué mes projets en me libérant de toutes ces emprises énergétiques, j'ai mis 9 ans à purifier mon corps de toute cette escalade de croissance matérielle et émotionnelle chez moi. J'ai poursuivi un chemin qui est le mien : décroissance, zéro déchets, respect de la nature et des animaux.

Ce site expérimental s'est crée chaque jour avec ces valeurs. J'ai crée mes 3 piliers (activités) : artisanat, formation et panier repas.

L'énergie a pris possession de ce lieu et de ces habitants, j'ai durant un hiver long et rigoureux participé à un voyage énergétique fabuleux. Mon corps était affaibli par les températures négatives et je luttais pour finir mes travaux de mon exploitation agricole. Chaque jour était un peu plus dur, mes jambes ne tenaient plus, j'avais des vertiges, et des crises d'hypoglycémie chaque matin. J'ai essayé de demander de l'aide auprès de mon entourage et famille mais j'ai trouvé porte close. L'énergie m'a donc envahi dans mon sommeil pour m'aider à poursuivre mon rêve.

J'ai été accompagnée par mes Archanges, mes guides spirituels (Mikael, Tom, Gabriel et Tiama), j'ai ressenti lors de cette nuit où j'étais anéantie par les peurs et les doutes une connexion à un autre monde. J'ai participé à une expérience extraordinaire : une sortie hors du corps de mon âme qui rejoignait l'univers, je sentais mon corps physique sur ce lit et j'ai senti mon âme s'envoler en passant les murs, les toits. Le lendemain, j'entendais au fond de moi cette petite voix à mes cotés pour me guider et me redonner la force de continuer.

Chaque jour, je m'accrochais à eux, ces présences invisibles mais bien réelles. Ils m'ont fait faire des rituels énergétiques (Bougies, activation du site énergétique par des codes, rituels des 3, ancrage aux 5 éléments...) lors du sacre de la messagère de Gaia. J'ai à ce moment là été connectée grâce à mon intuition à ce monde invisible et j'ai pu developer mes capacités extrasensorielles. Mon corps physique a monté sa puissance énergétique de 15 000 (valeur spirituelle) à 140 000 lorsque j'étais sur les points d'ancrage des 5 éléments. 

Ils ont mis mon corps à rude épreuve (Jeûne, variation de température corporelle, nuits blanches, sudation, convulsions) mais tout ceci dans la joie et la bonne humeur (car les anges gardiens ont beaucoup d'humour). De toute façon je n'étais plus dans mon corps physique, je ressentais la présence de mes 4 Anges gardiens dans mes pieds et mes mains avec cette petite voix intérieure et mon âme qui contemplait ce que je faisais sans pouvoir agir. Les variations de température corporelle ont crée un phénomène étrange, je sentais les parties de mon corps (avant bras et mains) décorrélé du reste de mon corps. Lorsque Je fermais les yeux, je ressentais et visualisais mes mains et avant bras opérant le geste souhaité comme si c'était une autre personne qui le faisais.

Ils ont libéré en moi un coté féminin et un coté masculin qui est très marqué lors de nos conversations. L'énergie envoie les pensées et les mots dans mon cerveau, j'ai expérimenté certaines techniques avec eux (télépathie, blocage de pensées ou de mots,...). 

La première connexion avec Gaia, l'esprit de la Terre s'est faite une après midi, lors d'une promenade avec mes chiens, ils m'ont volontairement fait arrêter sur un vortex et j'ai récité un code d'activation d'un de mes ouvrages (Yann Lipnik - guide de l'explorateur du monde invisible), et je me suis ensuite rendue dans la forêt et c'est là que j'ai entendu la voix de Gaia pour la première fois me transmettant ma mission sur cette Terre. J'étais époustouflée par la magie de l'énergie. Je suis également rentrée dans l'univers acoustique des chevaux en étendant comme eux les sons et notamment un hennissement. Ce fut époustouflant!

J'ai donc cherché scientifiquement comment ce phénomène avait pu se produire en moi, et j'ai fait la découverte des "Etats modifiés de conscience non-ordinaire" que certaines personnes ont eu la chance de vivre comme moi.

 

Tout ceci à créer de l'incohérence dans ma famille et mon entourage, il ne reconnaissait pas la personne que j'étais, je ne pouvais rien leur dire, seulement '"faites moi confiance". Leur silence en disait long (pas un appel, pas un message...), ils ont juste agit à la fin de ce voyage énergétique, mon corps physique n'en pouvait plus de ces travaux, je ne demandais que du repos, chose que j'allais faire. 

Ils ont agit avec violence, avec pouvoir et contrôle alors que j'attendais d'eux, une main tendue, une écoute et une aide sans jugement, ni reproches et accusations simplement de l' Amour.

Ils m'ont fait hospitaliser sans un mot, ils ont mis la machine en route (médecins, pompiers...). 

J'ai été hospitalisée durant 1 mois, j'ai pu ainsi me libérer de l'emprise de cette famille conventionnelle. Cette famille m'a rabaissé, fait perdre ma confiance en moi par ces paroles : "Ton projet n'est pas viable, ton projet n'est pas rentable, on ne devient pas paysanne comme ça!, agricultrice est juste un titre, tu vas pas vivre en autarcie... Toutes ces paroles ont résonné en moi et m'ont anéantie mais je ressens en moi comme une renaissance.

Durant cette hospitalisation, j'ai pu rencontrer des personnes comme moi, avec une ouverture vers ce monde spirituel qu'on a également privé de leurs libertés. Je me rend compte que lorsqu'on sort de la norme avec des projets atypiques et des croyances autres que la société actuelle, la facilité pour l'être humain est de priver ce dernier de ces libertés d'être, d'agir et de penser. Je me suis rendue compte que ma famille avait été silencieuse avant ce voyage, a agit pendant ce voyage et lorsque j'ai repris ma vie suite à l'hospitalisation, ils sont revenus dans le silence. Mais est-ce cela AIMER? Agir et non aider, tendre une main, encourager ils ont mis le chaos dans ma vie et on continuer leur vie comme si de rien n'était, est-ce juste? Toutes ces personnes sont venus me rendre visite tels des "Inspecteurs des travaux finis" comme j'aime les appeler. 

Lors d'une cérémonie célébrant la pleine lune avec un groupe de femmes, j'ai exprimé mon chagrin du traumatisme que j'ai vécu. Cette démarche initiatique m'a apporté le "Pardon" envers les membres de ma famille et entourage pour leurs gestes. Je me suis rendue compte que l'être humain agit par pouvoir, maitrise et contrôle lorsqu'il ne prend pas de recul et l'observation nécessaire. L'être humain agit avant de réfléchir et penser Amour et Bienveillance. En premier lieu, il panique, il s'inquiète et il a peur. Tout ceci je leur pardonne car c'était mes premiers réflexes auparavant envers le monde qui m'entourait. En accédant au Pardon ce soir là, je suis devenue le vrai "MOI". Merci à la nature et aux animaux de m'avoir emmenée vers cette voie du Pardon et de la Sagesse.

 

J'ai appelé ce phénomène "Obsynérgie" : c'est la capacité à observer l'énergie de la société actuelle, ces mécanismes et conditionnements.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0